« Un Été 44 » Un Showcase Émouvant et Authentique au Comédia

un été 44« Un Été 44 », nous étions présents au Comédia ce mardi 14 Juin pour le Showcase du spectacle musical.
Produit par Valéry Zeytoun, ce spectacle évoque comme son nom l’indique« les 3 mois qui ont changé le monde », du débarquement de Normandie à la libération de Paris.
L’histoire de 6 anonymes aux destins croisés qui nous remémorent cette période de l’histoire.

 

Des auteurs-compositeurs de renoms:

Le spectacle a su s’entourer de grands auteurs-compositeurs. Comme nous l’expliquait Valery Zeytoun lors de son interview, le sujet a probablement permis de réunir tous ces auteurs de renom. « Nous connaissons tous dans notre entourage quelqu’un qui a connu cette période »
En effet Jean-Jacques Goldman, Maxime Le Forestier, Charles Aznavour, Alain Chamfort, Erick Benzi, François Bernheim, Michel Amsellem,Yves Duteil, , Guy Iachella, Joelle Kopf, Sylvain Lebel et Florent Lebel se sont liés au projet pour écrire les chansons.

 

Un casting jeune et efficace !

Et oui! Nous attendions avec impatience la performance des chanteurs. La jeunesse de ces interprètes nous laissait dans l’expectative. Après ce showcase nous sommes unanimes, chacun d’eux a vraiment un talent singulier.
La diversité du casting est la force vive de ce spectacle.

Tomislav Matosin (Willy O’Brien, soldat Américain) nous a d’abord touchés par sa voix éraillée, taillée pour la souffrance de l’époque.
Alice Raucoules (Yvonne,  sage-femme) nous a transmis toutes sortes d’émotions au cours de ses interprétations. Sa voix d’ange, sa sensibilité et son charme nous ont conquis.
Le jeune Nicolas Laurent (Petit René) quant à lui nous a littéralement emportés par sa fraicheur et sa qualité vocale.
Barbara Pravi (Solange, couturière) nous a bluffés avec ses envolées vocales. Des interprétations magnifiques, notamment le très beau titre « Lily sans sommeil ».
Sarah-Lane Roberts (Rose-Marie, coiffeuse) son personnage lui va comme un gant, une voix rythmée et singulière qui nous a plongés dans l’époque.
Philippe Krier (Hans Spiegel, soldat Allemand) nous a séduits par son interprétation du soldat allemand, un rôle très bien tenu, une voix pleine et efficace.

un-ete-44-chanteurs

Un Showcase sous le signe de l’émotion:

Après une présentation vidéo sur écran géant, Valery Zeytoun nous présentait le spectacle entre humour et sincérité. Avant le commencement du spectacle, le producteur a tenu à rendre hommage aux victimes des attentats et de la folie humaine. Un showcase qui a démarré sous le signe de l’émotion, bougie allumée sur le devant de la scène.

Ce soir là, nous avons eu le plaisir d’observer une véritable cohésion entre les acteurs. Les chanteurs nous ont surpris par leurs interprétations. Pari gagné pour ces jeunes qui nous ont bluffés.
La mise en scène, les textes, l’interprétation et la diversité du casting sont vraiment la force de ce spectacle. Et c’est bien là nous l’imaginons, le cœur du spectacle musical.
Le Comédia quant à lui nous a offert une salle chaleureuse aux sublimes décors et un son de très bonne qualité.
Pour finir, nous avons retenu la dernière chanson de ce spectacle « Ne m’oublie pas » un titre écrit par Jean-Jacques Goldman, chanté par toute la troupe.
Une chanson qui donne un sens à ce spectacle et à ce que l’on doit retenir de cette période.
Cette chanson à clos le Showcase dans l’émotion. Ovation du public méritée pour  ces jeunes artistes.

 

En Bref: Un spectacle populaire qui mérite d’être vu! Une histoire, des interprétations et des textes touchants. Un casting varié qui selon nous est la véritable force de ce spectacle.

 

Vous pourrez apprécier ce spectacle musical à partir du 4 Novembre 2016 au Comédia.

En attendant le spectacle, nous vous invitons a visionner le premier clip de ce spectacle « Passer la nuit »

 

 

Retrouvez Un Été 44 sur les Réseaux Sociaux

 
 
 

Related Posts

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *